Au sujet du charpentier

Itinéraire du charpentier

Né en 1955. Premier enfant sur deux, mes parents travaillant à temps plein, j’ai donc pu bénéficier exclusivement de la compagnie quotidienne de ma grand-mère Flore, grande prieure et croyante devant l’Éternel. Par cette influence omniprésente, avant même mon adolescence et par la force des choses, je me suis d’abord intéressé au pouvoir de la prière, à la perception de l’invisible et à la mystique relative aux arts martiaux par la pratique régulière du Judo.

Par la suite, le Karaté, le Taekwondo et l’Aïkido de même que la pratique de la relaxation profonde ainsi que celle de la méditation transcendantale ont retenu, pendant plusieurs années, mon attention. Parallèlement, malgré une éducation standard du moment, je m’intéressai de près à la pratique d’une alimentation naturelle principalement végétarienne, au jeûne et aux multiples bienfaits de l’argile.

Un peu plus tard, les rituels propres au chamanisme, par l’absorption massive de plantes pouvoirs sacramentelles, m’ont projeté hors de moi pour percevoir la vie différemment de ce qu’on peut attendre d’elle habituellement. D’où, depuis ce temps, mon intérêt en continu pour les arts martiaux, la naturopathie, la mystique de différents courants spirituels et les médecines de prévention.

1986 – 2005 : Pratique clinique en naturopathie et en médecine traditionnelle chinoise. Ma spécialité a toujours été influencée par l’école de la Terre. Pilier central parmi les 5 éléments qui relèvent de cette même médecine. L’alimentation restera toujours le pilier central d’une juste prévention.

2004 : Achat d’une terre semi-boisée de 60 arpents. Depuis, nous y avons planté plus de 300 arbres. Tant sur le pourtour pour ériger des brise-vent qu’ailleurs afin que prospèrent ensemble les fruits, les herbes et les légumes appartenant tous au même biotope. Cet espace, toujours en développement, est défini comme une forêt nourricière. À juste titre d’ailleurs, puisque c’est de là que parvient la majeure partie de notre alimentation. 

Février 2023 – Fin d’écriture d’un premier ouvrage tel que présenté depuis sa publication.

Être végan.eVert le meilleur des mondes.

Un ouvrage clair et concis qui nous offre une voie de sortie épatante afin que le monde du vivant reprenne du poil de la bête. L’avenir est donc plein de promesses. Définitivement !

Autres projets relatifs à tous les avantages connus et inconnus du véganisme soient des conférences offertes gratuitement, des ateliers dispensés à peu de frais ainsi que d’autres projets d’écriture dans le but de faire le bien en ce monde.