En savoir plus sur les Super Protéines Végé…

Super Protéines Végé

Issues de légumineuses variées germées et déshydratées à très basse température.

Les indispensables protéines
Les protéines sont de grosses molécules assurant une multitude de fonctions au sein de notre organisme. Elles s’occupent, entre autres, de l’entretien et du renouvellement de la plupart de nos tissus organiques tels les muscles et les composants de notre squelette.

Par le biais des aliments ingérés quotidiennement, les protéines sont d’abord partiellement désintégrées à partir de l’estomac mais la majeure partie du travail a lieu dans le duodénum soit la première partie de l’intestin grêle.

Durant leur digestion, les protéines sont divisées en acides aminés. Puis, ces composantes serviront, à leur tour, d’unités de base quant à la construction de nouvelles structures tissulaires.

Protéines végétales
Contrairement à ce que les lobbies de la viande nous ont toujours laissés croire, les protéines complètes sont loin d’être l’apanage exclusif des produits animaux. Bien au contraire, le régime végétalien en est tout aussi bien pourvu. Non seulement les protéines complètes y sont omniprésentes mais tout prouve qu’elles sont de qualité supérieure à celles provenant des produits carnés.

L’idée persistante que les protéines végétales soient incomplètes et qui nécessiteraient par conséquent l’association de céréales et de légumineuses au même repas en est une des plus fausse. Ce mythe propagé par les promoteurs de produits animaux tient ses racines à des pratiques culinaires basées sur une norme tout à fait erronée.

En réalité, il est aujourd’hui prouvé et vérifié qu’une telle association n’est pas nécessaire. Qui plus est, les plus hautes instances en santé publiques reconnaissent que plus on tire nos protéines d’une alimentation de source végétale et moins on éprouve des problèmes de santé.

En réalité, tous les aliments d’origine végétale contiennent une certaine quantité de protéines complètes. Notre stratégie alimentaire doit donc être désormais révisée et structurée sur une alimentation variée d’origine végétale, ses apports en protéines seront alors suffisants en autant que les besoins caloriques de chaque individu soient satisfaits.

À titre comparatif, voici quelques exemples du contenu en protéines d’aliments comportant tous la même quantité de matière comestible, soit 100g.

Fèves 26,1g – Lentilles 25,4g – Haricots 21,7g, Pois cassés 24,6g, Pois chiches 19,3g, Mungos 24,5g, – Poitrine de poulet sans peau 18g – Saumon 16g

Il est aussi important de noter que, pour toute semence, le processus de germination augmente de près d’un tiers leur teneur respective en protéines tout en facilitant leur assimilation.
Comme la germination remplace allègrement le processus de la cuisson, les graines deviennent très digestes et par le fait même procure au foie et au pancréas une période de repos des plus salutaires.

Durant la germination, les protéines sont transformées facilement en acides aminés, les glucides et amidons se divisent spontanément en sucres simples (fructose et glucose) essentiels à l’approvisionnement des mitochondries sans lesquelles il n’aurait aucune production d’énergie et les lipides se métamorphosent, comme par magie, en acides gras. Les nutriments sont donc directement assimilés par l’organisme et le travail de digestion s’en trouve donc grandement facilité.

Nous savons que le processus digestif peut occuper entre 30% et 80% de la totalité de notre énergie nerveuse. Ceci, dépendamment de quoi est constitué ce repas. Plus ce dernier est lourd et complexe, plus l’énergie est sollicitée et plus l’envie à l’endormissement est forte.

Au contraire, plus la composition d’un repas est simple et composée d’aliments hautement digestibles, moins la digestion s’avère préoccupante. Par conséquent, notre conscience demeure totalement alerte et notre énergie, à peine entamée, reste pleinement disponible pour venir à bout des tâches habituelles meublant notre quotidien.

Nous savons qu’une alimentation à prédominance carnée peut fournir certes une quantité suffisante de protéines mais reste pauvre en minéraux, vitamines et antioxydants divers. De même, elles ne contiennent aucune fibre, tant soluble qu’insoluble, si bénéfique à la santé de l’humain.

Rappelons aussi que les protéines animales comportent toujours du cholestérol et des acides gras saturés qui entravent allègrement tout le système cardiovasculaire de l’organisme. De même, la viande contient inévitablement, une foule de médicaments variés, tels les antibiotiques, provenant des vaccinations nécessaires à la salubrité d’un mode d’élevage industriel et intensif tel que nous le connaissons aujourd’hui.

De plus, et comme si ce n’était pas assez, les protéines d’origine animale fournissent, durant le processus de la métabolisation, des précurseurs acides qui conduisent, à moyen terme, à une charge acide chronique qui se généralise dans tout l’organisme.

Cette acidité connait des effets corrosifs sur la plupart de nos tissus et abrège donc la durabilité de tous nos organes tout en réduisant leurs pleines fonctionnalités. De cette désagrégation évolutive naissent la plupart des maladies graves qui alourdissent le bilan de santé publique de nos sociétés riches et modernes.

Pour leur part, les protéines végétales développent, quant à elles, des précurseurs alcalins qui sont favorables au fonctionnement optimal de notre organisme, tant au niveau de sa longévité que de sa fonctionnalité propre.

Et, la biochimie métabolique nous apprend qu’une alimentation strictement végétalienne est composée, à profusion, d’éléments qui ne peuvent qu’être favorables à une santé radieuse et équilibrée.

Ainsi, par exemple, toutes les légumineuses comportent fibres, vitamines et minéraux ainsi qu’une variété d’antioxydants ayant la particularité de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de freiner le développement de la plupart des cancers, de diminuer l’émergence du diabète et de retarder l’avènement de maladies liées au vieillissement telles que provoquées par l’ingestion de protéines animales.

Toutes les études d’envergure traitant de l’alimentation arrivent au même constat : plus les gens ont une alimentation d’origine végétale, meilleure est leur santé et rares sont les maladies qui les assaillent.

Ceci est tellement vrai que des organismes aussi crédibles que l’Organisation Mondiale de la Santé rappellent qu’il est de loin préférable d’adopter une alimentation à prédominance végétale plutôt qu’animale. Ceci, tant pour des raisons de santé de sa population que celle de l’environnement.

On rapporte effectivement que 15 Kg de protéines végétales sont nécessaires à la production d’un seul kilo de bœuf. Que le déboisement mondial soit principalement pratiqué à des fins de production bovine afin d’y satisfaire une demande croissante de la part des pays riches dont l’alimentation est principalement d’origine animale.

Est-il nécessaire de rappeler que plus on déboise, plus on participe à une élévation de la température globale de la planète ? Plus la température s’élève et plus nous témoignons de chambardements climatiques un peu partout sur la planète. Que ces bouleversements subis surviennent là où nous les attendons le moins, sans préférence pour les races et ethnies, sans a priori pour les pays riches ou pauvres.

Non seulement l’alimentation carnée s’avère un véritable gaspillage écologique compromettant le processus même de la vie sur la planète mais de plus, elle génère la plupart des maladies que nous connaissons tous aujourd’hui.

Nous sommes donc tous concernés par ce phénomène où seul l’éveil d’une conscience véritable aboutira à un changement profond et réel sur nos comportements de consommation.

Super Protéines Végé – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 875g de légumineuses germées fraiches pour obtenir 350g de légumineuses germées déshydratées à basse température ?

Vertdemain produit de la poudre de protéines issues de légumineuses germées et déshydratées à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades. Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou des liquides organiques internes présents dans l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est issu exclusivement de légumineuses germées Bio certifiées. Ce qui augmente considérablement leur contenu minéral et vitaminique. Puis, déshydraté à basse température (à moins de 41 degrés centigrade) tous ses attributs s’en trouvent concentrés.

Cette formule est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Posologie suggérée : relative aux besoins protéiniques de chaque personne.

Commencer toujours par de petites doses telles une ½ cuillérée à thé par jour. Ceci afin d’acclimater l’organisme à la gestion de légumineuses.

Cette avancée à pas de loup est principalement dû à la présence d’oligosaccharides qui peuvent produire, au début, ballonnements et flatulences.

Puis, augmenter la dose progressivement au fil du temps selon ses besoins organiques spécifiques ou selon les indications de son entraîneur.

Incorporer dans un smoothie onctueux ou votre jus préféré. Comme son goût est relativement neutre et légèrement sucré, vous pouvez en saupoudrer sur vos salades et/ou sur vos préparations culinaires préférées.

Mieux encore, manger des légumineuses fraîchement germées régulièrement. Essayez-les broyées en guise de tartinade.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Ce produit est certifié biologique par Québec Vrai.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.