L’Incroyable sauce multifonctionnelle à l’ail

Pourquoi la nomme-on l’incroyable ?

Parce que c’est incroyable comme elle est bonne ! 40 grammes d’ail par recette. Notre ail à nous ! Du Québec ! 

Tant pour vos salades comme pour vos marinades et grillades !

À peine née qu’elle devient déjà une légende ! Goutez-y pour voir ! 

INGRÉDIENTS
Tamari demi-sel, huile de tournesol Champy (dont le tournesol est cultivé, récolté et pressé à Upton au Québec), eau, vinaigre de cidre de pomme Orphée, ail, graines de lin brun.

Tamari 
Demi-sel parce qu’il y a autant d’eau que de Tamari. Le Tamari San-J est issu de la fermentation exclusive de fèves de soya biologiques produite en fûts de chênes pendant une période d’environ 18 mois. Il contient près de 30% de protéines, du fer en quantité, du potassium, du magnésium ainsi que du phosphore, les vitamines A, B, D, E, PP, des enzymes digestives, des acides aminés libres et plusieurs oligo-éléments tels le manganèse, le chrome, le molybdène et le sélénium. Cet ensemble synergique de nutriments essentiels à une bonne santé facilite l’équilibre de la flore intestinale. Cependant, cette vinaigrette contient, malgré tout, beaucoup de sel; par conséquent, une attention devrait être portée pour ceux qui souffrent d’hypertension artérielle.

Huile de Tournesol Champy
Issue de tournesol biologique certifié cultivé, récolté et pressé à Upton, au Québec. Cette huile contient à 65% de ses lipides totaux des acides gras polyinsaturés sous forme d’acide linoléïque (oméga-6) dont la réputation est de diminuer le « mauvais » cholestérol sanguin et participe donc à diminuer le risque de maladies coronariennes dont l’athérosclérose. Elle contient aussi à 20% de ses lipides totaux des acides gras monoinsaturés sous forme d’acide oléiques qui eux, sont liés à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires tout en protégeant aussi de l’oxydation l’indésirable cholestérol sanguin.
Enfin, cette huile regorge de minéraux essentiels au maintien d’une bonne santé tel le phosphore (qui est le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme), le manganèse, le cuivre, le fer, le zinc et le magnésium. Elle est aussi riche en vitamines, notamment celles du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B9) et est une excellente source de Vitamine E.

Eau
Que dire de l’eau si ce n’est une véritable bénédiction tombée du ciel.
Essentielle à la vie, l’humain a le devoir de la sauvegarder telle qu’elle est : pure, vivante et bénéfique pour l’ensemble dans lequel nous avons tous à évoluer.

Vinaigre de cidre de pommes 5% 
De même que pour la pomme, le vinaigre de cidre de pommes biologique est excellent pour la santé comme plusieurs études scientifiques tendent à le démontrer. Notamment, il est reconnu pour aider aide à la digestion et à l’assimilation des nutriments, de par sa haute teneur en acide acétique il exerce une influence normalisatrice sur la production d’insuline, soulage et pacifie les maux de gorge, atténue et soulage les douleurs arthritiques, aide à combattre efficacement rhumes et grippes, tend à diminuer jusqu’à éliminer les crampes nocturnes, calme et contrevient aux effets nocifs des coups de soleil et maintient la peau en santé. Enfin, il est réputé à freiner les effets du vieillissement.

Ail
Notre ail bio certifié de nos propres jardins.
Utilisé depuis fort longtemps dans l’alimentation, plusieurs études démontrent aujourd’hui que l’ail aurait un effet protecteur contre certains cancers de l’estomac et des intestins. Selon l’Association américaine du cœur, il prévient le risque de maladies cardiovasculaires diverses en diminuant le cholestérol et les triglycérides sanguins. Par ses propriétés antimicrobiennes, il lutte contre la plupart des infections et est bénéfique aux poumons. 

Graines de lin
Il est aujourd’hui reconnu que l’utilisation régulière de graines de lin dans l’alimentation contribue à réduire le cholestérol, traite la constipation chronique, régule l’hypertension, prévient le cancer du sein, réduit les facteurs de risque de maladies cardiaques comme l’athérosclérose et l’hypercholestérolémie, soulage efficacement les symptômes de la ménopause et tend à réduire le trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité. 
Source d’oméga -3, les graines de lin ont été un des aliments de prédilection du régime du Docteur Kousmine qui a su prouvé hors de tout doute la guérison de la sclérose en plaques et d’autres maladies dégénératives par un réajustement du mode de vie dont l’alimentation occupe une place de choix. Aujourd’hui, l’Association Kousmine, composés de médecins hors pairs continuent le travail amorcé par le Docteur Catherine Kousmine en suivant les mêmes lignes directrices émises depuis. 

Ce produit est certifié biologique par Québec Vrai.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vrai si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.

Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Sarrasin germé et déshydraté à basse température

Originaire de la Sibérie et du nord de la chine, cette polygonacée nous a été apporté par les croisés au retour du monde musulman.

Le sarrasin a toujours été, depuis sa découverte, perçu comme un aliment de force puisque couramment consommé par tous ceux qui pratiquaient un travail exigeant au niveau musculaire (bûcheron, forgeron, maréchal ferrant etc.).

Aujourd’hui, sa réputation n’est plus à faire puisque la consommation de sarrasin est des plus courante chez la majorité d’athlètes d’envergure.

Le sarrasin contient jusqu’à 12% de protéines. Germé, ses protéines se retrouvent alors déjà sous forme d’acides aminés essentiels les constituant. Leur digestion et leur assimilation s’en trouvent alors grandement facilitées.

En plus de contenir une panoplie de vitamines (A, B, C, E, K et P) qui se décuplent en nombre grâce à la germination, le sarrasin se retrouve être une des meilleures sources de minéraux parmi toutes les graines germées.

Le sarrasin contient, entre autres, du silicium et du fluor améliorant la fixation des sels minéraux à notre squelette tout en prévenant la déminéralisation des os. De même, le sarrasin est aussi une excellente source de magnésium et de phosphore optimisant la fonctionnalité du système nerveux. Ce qui maximise l’ensemble de la coordination musculaire.

Sans gluten aucun, le sarrasin renferme une haute teneur en lécithine qui est un émulsifiant naturel séparant en fines particules les graisses qui pourraient stagner dans le sang. De cette façon, cette lécithine évite toute formation d’amas graisseux qui ont habituellement tendance à se déposer sur la paroi des artères et les boucher.

Par ailleurs, le sarrasin contient des fagopyritols dont la réputation est d’abaisser le taux du cholestérol indésirable (LDL) de même que de prévenir l’établissement du diabète.

En prime, le sarrasin est la principale source de rutine (Vitamine P). Cette vitamine la résistance des capillaires et fortifie les parois artérielles réduisant ainsi la pression sanguine tout en permettant de prévenir la présence de varices, d’hémorroïdes, d’ecchymoses, de rosacée ou de couperose ainsi que sa propension à régler la problématique des jambes lourdes.

De par toutes ses particularités organiques, le sarrasin germé et cru consommé comme tel ou autrement s’avère être un allié fort précieux puisque particulièrement efficace à prévenir toutes maladies cardiovasculaires telles l’hypertension, le durcissement des artères ainsi que l’artériosclérose.

Puis, par sa haute teneur en fibres, le sarrasin a la réputation d’être un prébiotique de premier ordre en favorisant le développement et l’émancipation de bactéries favorables à la santé de qui en consomme régulièrement. Rien de tel que le sarrasin pour rétablir l’équilibre de la flore intestinale en bactéries bénéfiques à sa santé.

Enfin, la consommation régulière de sarrasin préviendrait, selon la littérature scientifique spécialisée, l’émergence de la plupart des cancers reliés à l’appareil digestif.

Sarrasin germé et déshydraté – Le produit

Cette polygonacée germée est vivante puisque déshydratée à moins de 41 degré centigrade. Par conséquent, aucune vitamine ni enzyme n’a été détruite.

De même, aucuns minéraux n’ont été précipités par la cuisson. Ainsi, tous ses nutriments sont pleinement bio disponibles pour l’organisme.

En plus, cette collation ne contient aucun sucre simple ajouté, ni gluten, ni OGM.

En résumé, son contenu vise la santé optimale de tout organisme s’en nourrissant.

Posologie suggérée : 2 cuillères à table rase de sarrasin germé déshydraté, bien mastiquées pour être bien insalivées est une excellente source de fer.

Cette dose prise deux fois par jour, une fois en avant-midi et une autre fois en après-midi, pendant 5 jours d’affilée augmente les performances physiques et mentales de l’organisme puisque mieux desservi en oxygène.

Certains prétendent même que la consommation régulière de sarrasin germé déshydraté augmente tant les performances cardio que la levée de poids et haltères.

Ce produit peut être consommé en guise de soutien alimentaire de fonds.

Par conséquent, à moins d’y être allergique ou sujet aux contre-indications citées plus bas, la Formule Jouvence peut être ajoutée à son alimentation quotidienne sans connaître aucune limite de temps.
Notre sarrasin certifié bio ne contient pas de gluten ni aucun OGM.

Alerte aux allergies !

Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Brocoli, Fenugrec, Féverole, Graines de Citrouille, Graines de Tournesol décortiquées, Légumineuses variées, Lentilles, Luzerne, Noix de coco, Roquette, Sarrasin décortiqué, Tournesol germé, Trèfle rouge ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel des produits déshydratés que nous proposons.

Contre-indications
Une trop grande concentration de fer sérique dans le sang.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vrai si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.

Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Sésame germé et déshydraté à basse température

Le sésame est nutritif, énergétique et reminéralisant.

Cette minuscule semence renferme des tocophérols (Vitamine E) dont le principal est le gamma-tocophérol dont l’action majeure dans le sang est de prévenir le cancer sous toutes ses formes.

Pour les mêmes raisons, sa consommation est fortement préconisée pour prévenir toutes maladies cardiovasculaires.

Source élevée de fibres. Tant solubles qu’insolubles. Elle est donc bénéfique pour tous les conduits de l’organisme, tant pour la circulation sanguine que pour le traitement des nutriments et l’élimination des déchets.

Son contenu riche en acides gras essentiels tels l’acide oléique, linoléique, stéarique, palmitique et arachidique en fait une nourriture d’excellence pour les nerfs puisqu’il contribue à renforcer l’étanchéité tant des gaines nerveuses que celles des membranes cellulaires.

Le sésame est l’aliment qui contient le plus de lignanes (dont la sésamine) qui sont riches en antioxydants et qui contribuent à diminuer les lipides sanguins (dont le cholestérol). Elles régulent donc la tension artérielle.

Puis, la présence de ces lignanes augmente la concentration de la Vitamine E qui est contenue dans le sésame tout en la faisant perdurer plus longtemps dans l’organisme.

De plus, le sésame est aussi l’aliment qui contient le plus de phytostérols qui s’avèrent des plus bénéfiques à la santé cardiovasculaire.

Très riche en minéraux dont le magnésium, le zinc, le fer et le calcium.

En fait, le sésame est une excellente source de calcium (4 c. à table fournit 355 mg de calcium vs une tasse de lait qui n’en contient que 275 mg) qui grâce à sa teneur phosphore maximise sa biodisponibilité. Rappelons que le calcium est de loin le minéral le plus abondant dans le corps. Lorsqu’il est biodisponible, il est majoritairement entreposé dans les os, dont il fait partie intégrante. Sinon il s’accumule dans les artères et se colmate en se mélangeant avec le cholestérol présent. Ainsi, lorsque le calcium n’est pas précipité par la cuisson ou la pasteurisation, il contribue à la formation des os et des dents, ainsi qu’au maintien de leur santé. Enfin, ce minéral d’importance joue un rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Sésame germé déshydraté – Le produit

Ces toutes petites semences sont vivantes puisque déshydratées à moins de 41 degré centigrade. Par conséquent, aucune vitamine ni enzyme n’a été détruite. De même, aucuns minéraux n’ont été précipités par la cuisson. Ainsi, tous ses nutriments sont pleinement bio disponibles pour l’organisme.
En plus, cette collation ne contient aucun sucre simple ajouté, ni gluten, ni OGM.
En résumé, son contenu vise la santé optimale de tout organisme s’en nourrissant.

Alerte aux allergies !

Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Brocoli, Fenugrec, Féverole, Graines de Citrouille, Graines de Tournesol décortiquées, Légumineuses variées, Lentilles, Luzerne, Noix de coco, Roquette, Sarrasin décortiqué, Tournesol germé, Trèfle rouge ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel des produits déshydratés que nous proposons.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vrai si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.

Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Le Crünola • Collation nutritive

Cette collation de Vertdemain est très nutritive. Elle soutient l’organisme dans ses besoins organiques essentiels tout en permettant à celui-ci de réguler tant sa silhouette que son poids.

Effectivement, bien mâchées et correctement insalivées, chaque bouchée de nos collations viendront rassasier véritablement l’organisme tout entier.

Ses ingrédients

Composition : Sarrasin décortiqué, germé et déshydraté, Dattes Deglet, Raisins secs, Noix de coco, Eau, Graine de sésame germée, Graines de citrouille, Graines de Tournesol, Lentilles germées déshydratées, Sarrasin décortiqué, germé et déshydraté, moulu, Sel et cannelle.

Sarrasin blanc germé bio déshydraté à basse température
Originaire de la Sibérie et du nord de la chine, cette polygonacée nous a été apporté par les croisés au retour du monde musulman.

Le sarrasin a toujours été, depuis sa découverte, perçu comme un aliment de force puisque couramment consommé par tous ceux qui pratiquaient un travail exigeant au niveau musculaire (bûcheron, forgeron, maréchal ferrant etc.).
Aujourd’hui, sa réputation n’est plus à faire puisque la consommation de sarrasin est des plus courante chez la majorité d’athlètes d’envergure.

Le sarrasin contient jusqu’à 12% de protéines. Germé, ses protéines se retrouvent alors déjà sous forme d’acides aminés essentiels les constituant. Leur digestion et leur assimilation s’en trouvent alors grandement facilitées.

En plus de contenir une panoplie de vitamines (A, B, C, E, K et P) qui se décuplent en nombre grâce à la germination, le sarrasin se retrouve être une des meilleures sources de minéraux parmi toutes les graines germées.

Le sarrasin contient, entre autres, du silicium et du fluor améliorant la fixation des sels minéraux à notre squelette tout en prévenant la déminéralisation des os. De même, le sarrasin est aussi une excellente source de magnésium et de phosphore optimisant la fonctionnalité du système nerveux. Ce qui maximise l’ensemble de la coordination musculaire.

Sans gluten aucun, le sarrasin renferme une haute teneur en lécithine qui est un émulsifiant naturel séparant en fines particules les graisses qui pourraient stagner dans le sang. De cette façon, cette lécithine évite toute formation d’amas graisseux qui ont habituellement tendance à se déposer sur la paroi des artères et les boucher.

Par ailleurs, le sarrasin contient des fagopyritols dont la réputation est d’abaisser le taux du cholestérol indésirable (LDL) de même que de prévenir l’établissement du diabète.

En prime, le sarrasin est la principale source de rutine (Vitamine P). Cette vitamine augmente la résistance des capillaires et fortifie les parois artérielles réduisant ainsi la pression sanguine tout en permettant de prévenir la présence de varices, d’hémorroïdes, d’ecchymoses, de rosacée ou de couperose ainsi que sa propension à régler la problématique des jambes lourdes.

De par toutes ses particularités organiques, le sarrasin germé et cru consommé comme tel ou autrement s’avère être un allié fort précieux puisque particulièrement efficace à prévenir toutes maladies cardiovasculaires telles l’hypertension, le durcissement des artères ainsi que l’artériosclérose.

Puis, par sa haute teneur en fibres, le sarrasin a la réputation d’être un prébiotique de premier ordre en favorisant le développement et l’émancipation de bactéries favorables à la santé de qui en consomme régulièrement. Rien de tel que le sarrasin pour rétablir l’équilibre de la flore intestinale en bactéries bénéfiques à sa santé.

Enfin, la consommation régulière de sarrasin préviendrait, selon la littérature scientifique spécialisée, l’émergence de la plupart des cancers reliés à l’appareil digestif.

Dattes Deglet
La datte est un des plus vieux fruits connus au monde. Cultivée en Afrique du Nord depuis plus 8,000 ans, la datte pousse sur un palmier-dattier surnommé, à l’époque, « arbre de vie » par les Chaldéens. Aujourd’hui, la datte occupe toujours une place de choix au menu des habitants des pays qui la cultivent.

Très énergétique, la datte est riche en glucides et fortement concentrée en antioxydants dont le rôle est de neutraliser les radicaux libres, de lutter contre le vieillissement des cellules en y favorisant le renouvellement, de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires et celui de certains types de cancer.

La datte contient 6 vitamines (dont une forte teneur en vitamine A et B1) et 15 minéraux.

Particulièrement riche en magnésium, phosphore, fer, calcium, potassium et cuivre. Pour cette raison, elle est souvent conseillée aux convalescents et aux anémiés, de même qu’aux sportifs et jeunes gens en période de croissance.

La datte contient aussi de l’ocytocine qui est une hormone naturelle favorisant l’accouchement de même que la lactation. Enfin, sa richesse en fibres solubles et insolubles ont tendance à réduire le cholestérol tout en favorisant une régularité du transit intestinal.

En Orient, la tradition tant musulmane que chrétienne préconise de manger quotidiennement de 4 à 7 dattes à chaque matin dès le lever, à jeun.

Raisins secs
Grand allié du cœur, il a été prouvé que la consommation de ce fruit séché protégeait l’organisme de la plupart des maladies cardiovasculaires tout en augmentant la capacité antioxydante (resvératrol, anthocyanines, flavonoïdes) du sang puisque sa consommation entrainait une diminution de l’oxydation du cholestérol et la formation de caillots sanguins.

Par ailleurs, son ingestion réduit la multiplication des cellules cancéreuses de même que le poids des tumeurs déjà en fonction.

Enfin, manger du raisin séché entraîne un effet bénéfique sur les fonctions cognitives, tant sur la mémoire que sur les capacités motrices de la personne. Ce qui rend ce fruit très intéressant pour les gens touchés par la maladie d’Alzheimer.

Noix de coco
Très riche en fibres alimentaires, la noix de coco a tendance à réguler l’appétit tout en faisant obstacle à l’émergence du diabète de type 2. De plus, la présence de ces fibres prévient la formation des tumeurs cancéreuses.

Par ailleurs, sa chair regorge d’éléments nutritifs tel le fer, le manganèse et le cuivre et ses lipides saturés mais composés majoritairement d’acides gras laurique entraîne une diminution du cholestérol indésirable et améliore la santé cardiovasculaire de la personne qui en consomme.

Lorsque la noix de coco est intégrée dans un régime alimentaire composé majoritairement de fruits et légumes, elle est reconnue pour réguler la tension artérielle puisque ses protéines connaissent un effet salutaire sur les lipides sanguins.

Le sésame
Le sésame est nutritif, énergétique et reminéralisant.

Cette minuscule semence renferme des tocophérols (Vitamine E) dont le principal est le gamma-tocophérol dont l’action majeure dans le sang est de prévenir le cancer sous toutes ses formes.

Pour les mêmes raisons, sa consommation est fortement préconisée pour prévenir toutes maladies cardiovasculaires.

Source élevée de fibres. Tant solubles qu’insolubles. Elle est donc bénéfique pour tous les conduits de l’organisme, tant pour la circulation sanguine que pour le traitement des nutriments et l’élimination des déchets.

Son contenu riche en acides gras essentiels tels l’acide oléique, linoléique, stéarique, palmitique et arachidique en fait une nourriture d’excellence pour les nerfs puisqu’il contribue à renforcer l’étanchéité tant des gaines nerveuses que celles des membranes cellulaires.

Le sésame est l’aliment qui contient le plus de lignanes (dont la sésamine) qui sont riches en antioxydants et qui contribuent à diminuer les lipides sanguins (dont le cholestérol). Elles régulent donc la tension artérielle.

Puis, la présence de ces lignanes augmente la concentration de la Vitamine E qui est contenue dans le sésame tout en la faisant perdurer plus longtemps dans l’organisme.

De plus, le sésame est aussi l’aliment qui contient le plus de phytostérols qui s’avèrent des plus bénéfiques à la santé cardiovasculaire.

Très riche en minéraux dont le magnésium, le zinc, le fer et le calcium.

En fait, le sésame est une excellente source de calcium (4 c. à table fournit 355 mg de calcium vs une tasse de lait qui n’en contient que 275 mg) qui grâce à sa teneur phosphore maximise sa biodisponibilité. Rappelons que le calcium est de loin le minéral le plus abondant dans le corps. Lorsqu’il est biodisponible, il est majoritairement entreposé dans les os, dont il fait partie intégrante. Sinon il s’accumule dans les artères et se colmate en se mélangeant avec le cholestérol présent. Ainsi, lorsque le calcium n’est pas précipité par la cuisson ou la pasteurisation, il contribue à la formation des os et des dents, ainsi qu’au maintien de leur santé. Enfin, ce minéral d’importance joue un rôle essentiel dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Graines de citrouille
Nourrissantes, elles constituent un excellent apport en minéraux puisqu’elles sont extrêmement riches en zinc, en fer, en phosphore et en magnésium. Ces graines sont très efficaces pour protéger la prostate et de façon générale tout le système urinaire.

Leur teneur en Vitamines A, E, F, et celles du groupe B est aussi très intéressante. Par ailleurs, les graines de citrouille possèdent tous les acides aminés essentiels, elles représentent donc une excellente source de protéines complètes.

La graine de citrouille est vermifuge, utile dans les cas d’anémie, renforce le système immunitaire et exercent une activité antioxydante importante dans la lutte de l’organisme contre les radicaux libres.

Graines de tournesol
Riches en acides gras essentiels, en phytostérols (Oméga 6), en thiamine, folate et acide pantothénique, les graines de tournesol jouent un rôle important sur un juste équilibre du système nerveux, bénéfiques au système cardiovasculaire, contribuent à la guérison des blessures et luttent contre les réactions allergiques et inflammatoires.

Très riche en vitamine E, une seule portion de 60 ml (4 c. à table rase) apporte 90% de l’apport quotidien recommandé. Aliment de choix pour les enfants en croissance comme pour les femmes enceintes, les graines de tournesol régulent la constipation, aident au contrôle du diabète, préviennent les calculs rénaux et réduisent certains effets du syndrome prémenstruel. Sa haute teneur en potassium est bénéfique à normaliser la tension artérielle.

Protéine complète et source élevée en fibres (solubles et insolubles), la graine de tournesol est très énergétique. Et, comme la germination est un processus qui accroît naturellement la qualité nutritionnelle, son contenu en certains acides essentiels (lysine et tryptophane) ainsi qu’en plusieurs vitamines transforme cette graine en un véritable trésor de puissance pour toute personne qui s’en nourrit.

Lentille germée déshydratée
La lentille très riche en amidon (60%) et en protéines (25%) est la plus digeste de toutes les légumineuses. Ne contenant peu ou pas d’oligosaccharides, elle provoque peu de « vents ». Généreusement pourvue en vitamines (A, B1, B2, B3, B6 et B12, C et E), elle fournit aussi l’indispensable acide folique aux femmes enceintes. Mais, c’est surtout son abondance en minéraux qui retient notre attention.

La lentille est une excellente source de phosphore. Après le calcium, le phosphore est le deuxième minéral le plus abondant dans l’organisme. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os. Il participe à la croissance et à la régénérescence des tissus et travaille à normaliser le Ph du sang vers la neutralité.

Excellente source de fer pour l’homme et une bonne source pour la femme, ce minéral est le constituant majeur du noyau de chacune de nos cellules. Essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang, il participe aussi à la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et des neurotransmetteurs qui sont les messagers dans l’influx nerveux.

Excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l’homme, cet oligoélément agit comme cofacteur de plusieurs enzymes facilitant une douzaine de processus métaboliques tout en aidant à prévenir les dommages causés par les radicaux libres.

Abondance en cuivre qui est un constituant d’importance de plusieurs enzymes participant à la défense du corps contre les radicaux libres. Il participe aussi à la structuration de l’hémoglobine et à celle du collagène dans l’organisme.

En général, la lentille est une bonne source de fibres alimentaires avec 4,5 g de fibres par portion de 120 ml. Ses fibres sont de deux types, soit : soluble (prévention de maladies cardiovasculaires normalisant le taux de cholestérol sanguin) et insoluble (régulent l’appétit tout en prévenant la constipation, ce qui aide à diminuer les risques de cancer du côlon).

Concernant les antioxydants, la lentille contient des catéchines et des procyanidines qui participent à une diminution de la concentration sanguine en cholestérol indésirable. La quantité de ces flavonoïdes augmente considérablement lorsque la lentille est trempée et mise à germer. Puis, son contenu en saponines (une fois et demie plus que dans les pois chiches) vient achever le travail en régulant le mauvais cholestérol tout en diminuant les triglycérides.

Enfin, le contenu de la lentille en lectines de type LCA (Lens Culinaris Agglutinin) aurait la capacité d’inhiber in vitro la croissance de cellules cancéreuses.

Soulignons le fait que les lentilles déshydratées à très basses température (41 degrés centigrades) et réduites en poudre représentent un aliment en soi très concentré. Par conséquent, toutes ses valeurs bénéfiques à l’organisme s’en trouvent augmentées.

La cannelle
La cannelle est une des plus anciennes épices connues, elle est riche en fibres et en antioxydants et lutte fermement contre l’action des radicaux libres surtout ceux qui sont liés aux maladies cardiovasculaires, cancers et maladies reliées au vieillissement.

La cannelle stimule les fonctions circulatoires, cardiaque et respiratoire. Elle est habituellement indiquée dans les cas de refroidissements comme les rhumes et grippes, l’asthénie, les troubles des règles, les parasites intestinaux et l’impuissance.

Enfin la cannelle lutte contre le diabète car elle régule les lipides et le glucose sanguins et connait aussi une action antimicrobienne qui inhibe la multiplication des micro-organismes impliqués dans la toxicité du sang.

Crünola – Le produit

Toutes ses composantes sont vivantes puisque déshydratées à moins de 41 degré centigrade. Par conséquent, aucune vitamine ni enzyme n’a été détruite. De même, aucuns minéraux n’ont été précipités par la cuisson. Ainsi, tous ses nutriments sont pleinement bio disponibles pour l’organisme.

En plus, cette collation ne contient aucun sucre simple ajouté, ni gluten, ni OGM.

En résumé, son contenu vise la santé optimale de tout organisme s’en nourrissant.

Alerte aux allergies !

Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Brocoli, Fenugrec, Féverole, Graines de Citrouille, Graines de Tournesol décortiquées, Légumineuses variées, Lentilles, Luzerne, Noix de coco, Roquette, Sarrasin décortiqué, Tournesol germé, Trèfle rouge ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel des produits déshydratés que nous proposons.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vrai si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.

Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Réduire

Formule issue de semences germées de luzerne, de trèfle rouge et de roquette déshydratées à basse température.

Ses 3 composantes

La Luzerne
Originaire d’Asie centrale, cette minuscule semence, largement cultivée par les Arabes qui la surnommaient « père de tous les aliments », représente à elle seule bien plus que son pesant d’or.

La luzerne est une légumineuse qui renferme plus de 25% de protéines, dont tous les acides aminés essentiels. Toutes les vitamines sont là aussi, y compris la trop rare vitamine K. Puis, un large éventail de minéraux s’y retrouve en quantité plus que suffisante.

Traditionnellement employée par les pharmacopées de différentes cultures pour éviter l’apparition du diabète ainsi que pour soulager la plupart des troubles digestifs, les irrégularités menstruelles et certaines douleurs inflammatoires reliées à l’arthrite, c’est aujourd’hui, par sa richesse nutritionnelle, qu’elle attire l’attention.

Que dire de son activité antioxydante qui, tout en protégeant l’organisme des dommages causés par les radicaux libres, prévient les maladies liées au vieillissement, serait une des plus élevée, parmi toutes les légumineuses, laissant l’épinard loin derrière le podium des performances.

Le coumestrol, par exemple, freinerait le processus de la perte osseuse tout en favorisant sa reminéralisation. Du même coup, la présence de ce composé végétal dans la luzerne préviendrait le cancer de la thyroïde si elle est consommée régulièrement.

Reconnue depuis toujours pour ses vertus tonifiantes, la luzerne est parmi l’une des meilleures sources de saponines. Ces substances font mousser le cholestérol en s’y attachant et l’entraînent vers la sortie. Item avec les acides gras et la bile excédentaires.

Et, comme les membranes des cellules cancéreuses contiennent plus de composants graisseux (dont le cholestérol) que les cellules saines, la caractéristique des saponines de s’accrocher en priorité à leurs surfaces et de provoquer leur mort font de cet agent une arme supplémentaire contre le cancer.

Selon les données émises, reçues et compilées en naturopathie, la luzerne est indiquée pour les problématiques suivantes : la fatigue générale, l’anémie, fortification des os, régénération des tissus cellulaires, l’évacuation normale des intestins, renforcement et tonification de tout l’organisme, soulage les bouffées de chaleur ainsi que la plupart des autres symptômes de la ménopause, facilite l’assimilation des nutriments et prévient la formation de calculs urinaires.

En prime, un de ces pigments (Plantix) réduits les effets toxiques des médicaments tout en inhibant la nocivité des additifs chimiques contenus dans les aliments relatifs à leurs conservations.

Le trèfle rouge
Selon Jethro Kloss, guérisseur américain des années 1900 affirmait que le trèfle rouge était l’un des plus grands dons divins car c’était un merveilleux dépuratif sanguin et un formidable remède contre la lèpre, la pellagre et les tumeurs malignes.

Le trèfle rouge est un des ingrédients de base du thé amérindien qui aurait guéri des centaines de cancéreux dans les années ’50, en Ontario.

Riche en isoflavones, le trèfle rouge réduit les taux de lipides sanguins et par conséquent les risques de maladies cardiovasculaires. De la même façon et pour les mêmes raisons, il est réputé diminuer le risque du sein et celui de la prostate. Enfin, il est reconnu pour atténuer les symptômes de la ménopause tels les bouffées de chaleur et la perte osseuse.

Mais dans le cadre du processus de régénération, c’est surtout son action dépurative de la lymphe, du sang et des reins qui nous intéresse. C’est parce qu’il nettoie le sang de toutes ses impuretés qu’il a toujours été utilisé pour régler les problèmes de peau. Et, avec succès, il va sans dire. Que ce soit pour des problèmes aussi sérieux que l’eczéma ou le psoriasis, de simples démangeaisons ou des ulcères cutanés, les herboristes recommandent encore aujourd’hui l’emploi du trèfle rouge pour régler ces problèmes.

La connaissance médicale empirique a toujours su que la peau était le reflet du sang. Plus le sang contenait des immondices, plus les problèmes de peau survenaient. En nettoyant le sang, le trèfle soutient la lymphe dans son rôle d’épuration et d’assainissement. Libre de toutes impuretés qui pourraient venir s’y loger, la peau pourra ainsi conserver toute sa fraîcheur juvénile et son éclat rayonnant.

Aussi, consommer du trèfle rouge germé régulièrement, c’est obtenir l’assurance du maintien de l’hygiène interne du corps. Tant pour le sang que pour les autres liquides organiques interstitiels environnants.

Comme le trèfle est un altératif classique, il aide à détoxiquer les tissus et collabore sérieusement à ce que les toxines en circulation dans le sang soient éliminées. Comme son travail est de fond, ses résultats d’assainisseur se feront sentir à long terme. Surtout si les organes d’éliminations du sujet sont déjà surchargés ou atoniques.

Ainsi, vaut mieux mettre le trèfle rouge dans sa vie quotidienne par le biais de son alimentation et l’oublier. À la longue, il saura bien parvenir à ses fins quant à aider le sang à se régénérer continuellement.

La roquette
Originaire d’Europe centrale, les romains la consommaient comme herbe aromatique et médicinale afin de faciliter leurs repas gargantuesques.

Cette minuscule semence oléagineuse contient 30% d’huile et est riche en sels minéraux variés. Item pour son contenu vitaminique, surtout pour les vitamines C, A, B1, B2 et B3.

Ses formidables propriétés sont approximativement les mêmes que celles que l’on retrouve dans la plupart des graines aromatiques. Mais sa renommée provient principalement de ses effets stimulants et aphrodisiaques.

Comme la roquette est un tonique général, elles stimulent les fonctions gastriques de même que ses essences sulfurées la rendent expectorante. Elle est aussi, dépurative, digestive, antiscorbutique, révulsive et diurétique.

Les graines germées de la roquette contiennent de la quercétine, des caroténoïdes et des glucosinates, tous des antioxydants associés à une diminution des risques de cancers.

Mais ce qui nous intéresse le plus chez la roquette toujours dans le cadre spécialisé de la régénération est sa capacité de lyser (dissoudre, détruire) tout ce qui a un caractère infectieux dans l’organisme.

En fait, ses essences aromatiques sont antiseptiques et travaillent à dégrader les microbes, les bactéries, les virus, les champignons et tout autre corps étranger indésirable.

De même, elles limitent les fermentations et les putréfactions intestinales tout en maintenant la salubrité de la flore intestinale. Enfin, elles liquéfient le mucus des sinus et des bronches, substances colloïdales issues de la mauvaise dégradation des amidons.

Synthèse des 3 composantes
La luzerne, le trèfle et la roquette sont trois aliments qui ont le véritable pouvoir d’aider l’organisme à se régénérer et ainsi retarder le vieillissement prématuré provoqué par les conditions modernes de notre mode de vie fortement industrialisé.

D’autant plus que ces aliments sont biogéniques c’est-à-dire générateurs de vie. Lorsqu’ils sont métabolisés, ces aliments vivants et vibrants à leur pleine vitesse de croissance imprègnent tout l’organisme de leur énergie qui s’en nourrit. Aussi, tout l’organisme peut en bénéficier.

Ainsi, les vertus de ces trois plantes bénéfiques à la santé sont décuplées lorsqu’elles sont consommées germées. Puis, parce qu’elles sont déshydratées à basse température, leurs enzymes ainsi que leurs vitamines demeurent intactes. Ainsi, tous leurs attributs s’en trouvent concentrés.

Formule Jouvence Bio – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 1,500g de germinations pour obtenir 150g de ces mêmes germinations déshydratées ?

Vertdemain produit la Formule Jouvence, une fine poudre issue de semences germées de luzerne, de trèfle rouge et de la roquette et qui sont déshydratées à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades.

Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou d’autres liquides organiques internes de l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est une poudre issue de semences germées de luzerne, de trèfle rouge et de la roquette puis déshydratées à basse température. La germination de chacune de ces semences augmente considérablement leur contenu minéral et vitaminique respectif. Puis, déshydratées à basse température (à moins de 41 degrés centigrade), tous leurs attributs s’en trouvent concentrés.

Cette formule est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Posologie suggérée : ½ cuillère à thé les 10 premiers jours puis, par la suite augmentez à volonté tout n’excédant pas 2 cuillères à thé rase (5 g) de Formule Jouvence par jour. Ce produit étant très concentré. Incorporez cette mesure à votre smoothie/jus préféré quotidiennement. Comme le goût de cette formule est relativement goûteux, vous pouvez aussi en saupoudrer sur vos salades ou dans vos préparations culinaires habituelles.

Ce produit peut être consommé en guise de soutien alimentaire de fonds. Par conséquent, à moins d’y être allergique ou sujet aux contre-indications citées plus bas, la Formule Jouvence peut être ajoutée à son alimentation quotidienne sans connaître aucune limite de temps.

Contre-indications
Parce qu’on a déjà retrouvé parmi certaines graines germées, incluant la luzerne, des micro-organismes tels la salmonelle ou l’E. Coli, certains thérapeutes la proscrivent aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. Ceci, dans le but d’éviter de potentielles toxiinfections chez les sujets plus vulnérables que la moyenne.

On conseille habituellement aux personnes atteintes par le lupus érythémateux d’éviter de consommer de grandes quantités de luzerne. Comme la luzerne contient un acide aminé – la L-canavanine – elle pourrait contribuer à aggraver les symptômesde cette maladie.

Ce produit est clairement contre-indiqué chez toute personnequi prend des médicaments anticoagulants.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Ce produit est certifié biologique par Québec Vrai.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Poudre de jeunes pousses de brocoli germées et déshydratées à basse température.

Source inégalée de sulforaphane!

Le sulforaphane
Molécule maintenant reconnue par la science comme « miraculeuse », le sulforaphane joue un rôle protecteur et bienfaisant quant au maintien de la santé de notre organisme.

En fait, cette enzyme semble détenir un poste clé déterminant tant pour prévenir que guérir plusieurs désordres physiologiques tels que nous les connaissons aujourd’hui dans notre société moderne.

Le sulforaphane et le cancer
Une des particularités du sulforaphane est d’activer, à même notre organisme, des enzymes qui ont pour fonction de neutraliser la plupart des substances cancérigènes.
Ainsi, on a pu observer, par la présence de cette molécule, une réduction importante de la taille de certaines tumeurs cancéreuses pouvant aller jusqu’à 70%.
Les études semblent même démontrer que la présence du sulforaphane dans l’organisme inhiberait la formation de cellules cancéreuses dès leurs naissances.
Rappelons tristement que selon Statistiques Canada : 2 canadiens sur 5 développeront un cancer au cours de leur vie. Sic.

Le Sulforaphane et les symptômes reliés au spectre de l’autisme
Au Québec, les troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et autres troubles du comportement relatifs au spectre de l’autisme, ont pris des proportions telles que les spécialistes en la matière se sentent dépassés par ce phénomène.

On sait que les personnes présentant des troubles reliés au spectre de l’autisme connaissent un niveau de stress oxydatif cellulaire plus élevé que la moyenne des gens.

De récentes études démontrent que la prise quotidienne de sulforaphane, molécule reconnue pour sa capacité à combattre ce stress oxydatif des cellules, apporte de nettes améliorations au niveau des interactions sociales dont la communication verbale et certains comportements aberrants dont les mouvements rituels et l’hyperactivité.

Le sulforaphane ne guérit pas mais régule les déséquilibres cellulaires. La preuve en est qu’après avoir cessé la prise de sulforaphane chez les sujets observés, tous les symptômes caractéristiques sont revenus. D’où la nécessité d’en consommer régulièrement.

Le sulforaphane et l’Helicobacter pylori
La bactérie Helicobacter pylori, qui peut se cacher dans les cellules qui tapissent l’estomac est maintenant reconnue comme la principale responsable de gastrites, d’ulcères et de cancers de l’estomac.

Or, le sulforaphane tue cette bactérie aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des cellules, ce qui arrête l’infection et bloque la formation de tumeurs gastriques.

Cette découverte est telle qu’elle pourrait avoir des répercussions mondiales partout où cette bactérie sévit. En effet, comme la prise d’antibiotiques à son endroit serait devenue inutile, le problème de résistance à ce type de produit antimicrobien pourrait être résolu.

En plus, le brocoli, faisant partie de la grande famille des choux, contient aussi de la vitamine U. Mal connue et surnommée la vitamine « anti ulcères », cette molécule n’est pas une vitamine au traditionnel du terme, c’est en fait un acide aminé hydrosoluble qui est contenu en grande quantité dans tous les choux.

Mais, il faut savoir que la cuisson la détruit presque totalement. D’où l’importance de manger des aliments de la famille du chou sous une forme crue telles la choucroute, salade de chou râpé, etc.

Ainsi, manger du chou cru régulièrement préviendrait toute la panoplie de malaises reliées aux fonctions tant digestives qu’intestinales.

Et, même si tous ses mécanismes d’action ne sont pas encore expliqués, certains milieux scientifiques impliqués dans la recherche en alimentation laissent croire que l’absorption de cette vitamine associée au sulforaphane pourrait résoudre la plupart des problèmes reliés aux ulcères gastriques et duodénaux.

Le sulforaphane et l’arthrite
Le mot « arthrite » signifie inflammation articulaire. Ce terme est communément utilisé pour décrire plus d’une centaine de maladies et de troubles rhumatismaux. Il s’agit en fait d’une détérioration du cartilage, le tissu conjonctif qui recouvre les extrémités des os.

Il est maintenant reconnu que le sulforaphane ralentit la destruction du cartilage des articulations découlant de l’arthriteet de l’arthrose. En effet, cette molécule bloque les enzymes (métalloprotéases) qui entrainent la dégénérescence des articulations.

Saviez-vous que l’arthrite en général est l’un des problèmes de santé chroniques les plus fréquents au pays. Et que plus de 4,2 millions de personnes, soit 16 % de la population âgée de 15 ans et plus, déclarent souffrir d’arthrite.

La prise en charge de cette affection, qui occasionne un fardeau économique estimé à près de 7 milliards de dollars au Canada, laisse à désirer chez la plupart des personnes atteintes puisque la plupart des traitements contre la douleur arthritique entraînent souvent des effets indésirables graves, particulièrement lorsqu’ils sont administrés pendant de longues périodes.

Le sulforaphane et les poumons
Le sulforaphane semble aussi aider le corps à se débarrasser de tout composé potentiellement inflammatoire. Ainsi des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) ont conclu qu’il pouvait même protéger les voies respiratoires des agressions extérieures comme la fumée de cigarette directe/indirecte de même que la pollution atmosphérique environnante.

En fait, l’absorption de sulforaphane, par le biais de jeunes pousses de brocoli germées, permettrait d’excréter davantage de benzène, d’acroléine et d’autres substances toxiques/cancérigènes par les voies urinaires tout en ménageant les poumons.

Plus encore, l’absorption de sulforaphane permettrait de restaurer l’immunité propre aux poumons.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) autrefois connue sous le nom de bronchite chronique ou d’emphysème est une maladie pulmonaire grave caractérisée par un blocage persistant de la circulation d’air au niveau des bronches de petit calibre.

Les symptômes les plus courants de la BPCO sont l’essoufflement au cours d’exercices légers, des expectorations anormales ainsi qu’une toux chronique. Le simple fait de monter quelques marches ou encore de porter un sac devient de plus en plus difficile à mesure que la maladie progresse.

Dans les stades les plus avancés de la maladie, les personnes atteintes ont de la difficulté à respirer même au repos et développent tout un ensemble de problèmes de santé graves, notamment plusieurs maladies cardiovasculaires ainsi que le cancer du poumon.

Rappelons que les maladies pulmonaires chroniques sont la quatrième cause de mortalité en importance au Canada, ces maladies étant la cause d’environ 5 % de tous les décès enregistrés chaque année.

La consommation abondante de certains légumes, en particulier le brocoli, pourrait ralentir la progression de ces maladies et ainsi améliorer considérablement la qualité de vie des personnes atteintes, concluent à l’unisson toutes les études menées sur le sujet.

Pur Broco Bio – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 1,000g de pousses de brocoli germées fraîches pour obtenir 100g de pousses de brocoli germées déshydratées?

Vertdemain produit de la poudre de pousses de brocoli germées et déshydratées à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades. Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou d’autres liquides organiques internes de l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est issu exclusivement de semences de brocoli bio certifiées. Leur germination augmente considérablement son contenu minéral et vitaminique. Puis, déshydraté à basse température, tous ses attributs s’en trouvent concentrés.

Ce produit est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Posologie suggérée : 1¼ cuillère à thé rase (3g) de pousses de brocoli germées et déshydratées contient 10 fois plus de sulforaphane qu’une portion normale (½ tasse) de brocoli mature. Incorporez cette mesure à votre smoothie/jus préféré quotidiennement.

Cette poudre rappelle, au contact de la salive, le goût très prononcé du brocoli. Ceci, additionné d’une saveur modérément piquante. Son appréciation variera selon chacun. Par conséquent, vous pouvez en saupoudrer sur vos salades ou dans vos préparations culinaires habituelles.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Poudre issue de sarrasin & tournesol germé ainsi que de leurs jeunes pousses respectives. Le tout déshydraté à basse température.

Le sarrasin
Le sarrasin germé contient 2% de protéines complètes, bien équilibrées dans leur composition d’acides aminés essentiels. Le sarrasin est un aliment de force réputé.

Riche en vitamines diverses dont le complexe B, le sarrasin est aussi une excellente source de sels minéraux dont le silicium qui optimise la fixation des minéraux osseux, le fluor qui prévient la déminéralisation du squelette, le magnésium qui est essentiel au système nerveux et le phosphore qui sera toujours très utile aux surmenés/exténués (burnout).

Sa haute teneur en lécithine le rend très efficace pour la prévention des maladies cardiovasculaires telles l’hypertension, le durcissement des artères et l’artériosclérose.

La lécithine est un émulsifiant qui réduit en fines particules les graisses qui stagnent dans le sang. Elle évite ainsi la formation d’amas graisseux qui pourraient se déposer sur les parois des artères et les boucher.

Le sarrasin est aussi une importante source de rutine. Sinon la principale.

La rutine ou la vitamine P est réputée pour prévenir les hémorragies.
Comme tous les flavonoïdes, une famille d’antioxydants réputés à diminuer les risques coronaires tel l’accident vasculaire cérébral, la rutine réduit la fragilité et la perméabilité des capillaires.

La rutine excelle donc dans la prévention de tous les troubles circulatoires (tels les jambes lourdes, les varices et les hémorroïdes) et la fragilité des capillaires.

Par ailleurs, la rutine améliore l’absorption de la vitamine C tout en lui permettant de mieux performer dans ses fonctions organiques.

De plus, en améliorant l’insuffisance veineuse, elle se trouve à soulager les symptômes de l’arthrose et ceux de la baisse d’acuité visuelle liée à une fragilité des petits vaisseaux de la rétine.

De même, la rutine est salutaire dans la perte d’audition causée par des troubles de la circulation sanguine dans l’oreille interne.

Enfin, la rutine soutient le fonctionnement cérébral et l’immunité tout en apportant une aide des plus appréciable aux déprimés.

Le tournesol
Les graines de tournesol sont un condensé d’énergie solaire. Lorsqu’elles sont germées, elles contiennent 30% de protéines et 15% de glucides tout en offrant un très bon apport en fibres. Sachant que celles-ci régulent à la baisse la tension artérielle, facilitent le transit intestinal et évacuent naturellement les parasites intestinaux, ces fibres sont une réelle providence.

De même, tous ses minéraux s’en trouvent multipliés. Ainsi, le tournesol germé offre une des plus haute teneur en magnésium tout en y déployant une excellente concentration en fer (6 fois plus que les œufs).

Cette graine, extrêmement riche en lipides, offre une huile bénéfique à l’organisme puisqu’elle contient les deux principaux acides gras essentiels (linoléique et linolénique) participant activement à l’équilibre du système nerveux.

Quant à son contenu vitaminique, il impressionne par son contenu en Vitamines A, B1, B2, B3 et B12, D, E, F et K.

Cette semence, d’une richesse nutritionnelle incomparable, représente un aliment pratiquement complet en lui-même.

Imaginez maintenant cette semence germée qui prend racine tout en se remplissant de lumière solaire. Et, sa fleur qui, dès le lever de soleil, se redresse sur sa tige, suit sa trajectoire diurne pour s’y prosterner à son coucher.

De même, en se nourrissant de cette plante, le cœur de l’humain pourra se tourner vers le grand esprit de la vie et voir son existence prendre un sens quant à la réalisation de son plein potentiel.

Selon les plus anciennes traditions (Aztèques, Africaines et Tibétaines), afin de pouvoir se réaliser intégralement, l’esprit du cœur de l’homme se doit de refléter l’univers tel qu’il est, comme dans un miroir. De la même façon qu’un Holon resplendit l’Univers.

Et c’est à ce moment que l’humain sera porteur de fruits d’une réelle abondance telle la fleur du tournesol gorgée de sa multitude de graines assurant la pérennité de la vie.

Synthèse de ces deux belles vertes.

Rappelons que les jeunes pousses, tout comme les germinations, sont des aliments biogéniques c’est-à-dire générateurs de vie.

Lorsqu’ils sont métabolisés, ces aliments vivants et vibrants à leur pleine vitesse de croissance imprègnent tout l’organisme de leur énergie qui s’en nourrit.
Puis, parce qu’ils sont déshydratés à basse température, leurs enzymes ainsi que leurs vitamines demeurent intactes et tous leurs attributs s’en trouvent concentrés.

Les jeunes pousses de sarrasin et de tournesol sont, en fait, deux aliments pourvus d’une richesse nutritionnelle incroyable dont le rôle est de maintenir tout le système sanguin ainsi que le cœur, organe clé à la vie, à sa pleine capacité opérationnelle.

Lorsque tout le système sanguin est à son faîte, toutes les composantes de l’organisme sont nourries équitablement et peuvent remplir leur rôle respectif à merveille.

Qui plus est, la synergie de l’ensemble de ces mêmes composantes pourra assurer le juste équilibre en tout et partout, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre organisme.

Deviendrons-nous alors les particules nouvelles d’un monde sans cesse renouvelé ?
Un monde axé sur l’harmonie, la paix et la conscience d’être. Tel qu’il se devrait.

De cette façon, tous et chacun pourront en bénéficier et rayonner selon leurs propres caractéristiques qui leurs sont spécifiques. Ce sera alors à notre tour, par le truchement d’une synergie nouvelle, de faire Un avec l’ensemble dans lequel nous avons tous à évoluer.

Les Verdoyantes Bio – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 1,500g de jeunes pousses afin d’obtenir 150g de ces mêmes jeunes pousses déshydratées ?

Vertdemain produit « Les Verdoyantes », une fine poudre issue de jeunes pousses de sarrasin et de tournesol qui sont déshydratées à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades.

Par conséquent, leur contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou d’autres liquides organiques internes de l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est une poudre issue de jeunes pousses de sarrasin ainsi que de jeunes pousses de tournesol qui sont déshydratées à basse température. La germination et la jeune pousse de chacune de ces semences augmente considérablement leur contenu minéral et vitaminique respectif. Puis, déshydratées à basse température (à moins de 41 degrés centigrade), tous leurs attributs s’en trouvent concentrés.

Cette formule est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Posologie suggérée : 2 cuillères à thé rase (5 g) du produit « Les Verdoyantes » par jour.

Incorporez cette mesure à votre smoothie/jus préféré quotidiennement. Comme le goût de cette formule est franchement vert, libre à vous d’en saupoudrer sur vos salades ou dans vos préparations culinaires habituelles.

À posologie modérée telle qu’indiquée plus haut, ce produit peut être consommé en guise de soutien alimentaire de fonds. Par conséquent, à moins d’y être allergique, la poudre de « Les Verdoyantes » peut être ajoutée à son alimentation quotidienne sans connaître aucune limite de temps.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Formule issue de jeunes pousses & germinations variées déshydratées à basse température.

Puissance régénératrice des aliments vivants.

Les jeunes pousses et les germinations sont des aliments biogéniques, des générateurs de vie. Ils renforcent le transport sanguin et intracellulaire de l’oxygène, accroissent le métabolisme et la régénération cellulaire, stimulent la résistance biologique et favorisent les processus naturels d’auto guérison.

Formule biogénique déshydratée

Issue de jeunes pousses et germinations déshydratées à basse température pour une conservation intégrale de leurs enzymes et vitamines, cette formule exclusive à Vertdemain mobilisera les forces de vie inhérente au potentiel vital de ces aliments la composant.

Au simple contact de notre salive et autres liquides de notre organisme, le contenu de cette formule nous protègera, autant se faire que peut, des maladies dites de civilisation. Et ce, tant celles reliées au vieillissement prématuré que les maladies qualifiées d’inévitablement dégénératives.

En prime, cette formule composée d’aliments concentrés prodiguera, à qui en consomme régulièrement, une énergie débordante et nouvelle, constante et équilibrée.

Tous les produits de Vertdemain composant cette formule sont certifiés Biologique par Québec Vrai.

L’intégrale – c’est la totale : le produit.

Composition :
Fenugrec, Trèfle rouge, Féverole, Luzerne, Jeunes pousses de Sarrasin, Mélange de légumineuses, Lentilles, Jeunes pousses de Tournesol, Roquette, Brocoli.

Toutes les semences composant ce mélange sont toutes et sans exception, bio certifiées, germées et déshydratées à basse température afin d’y préserver toutes les vitamines et enzymes qui y sont contenues.

Cette formule est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Principales propriétés de l’Intégrale
Composée de jeunes pousses de sarrasin et de tournesol, elle protège le cœur ainsi qu’elle optimise l’intégralité du système sanguin.

La luzerne, le trèfle rouge et la roquette qui y sont contenues nettoient le sang.

La présence de légumineuses variées aide à prévenir l’établissement du diabète.

La présence du brocoli prévient la plupart des cancers et protège de la pollution.

Quant à la féverole, elle veillera à protéger l’équilibre du système nerveux central.

Renfermant du fenugrec, cette formule vous apportera une énergie nouvelle.

Posologie suggérée
Au début, nous recommandons la prudence et une consommation modérée. Ceci afin que l’organisme puisse s’accoutumer aux changements provoqués par l’intégration de ce nouvel aliment dans votre alimentation quotidienne.

Surtout au niveau d’une réaction allergique potentielle diverse. Rappelons que cette formule contient de la luzerne, du fenugrec, du sarrasin et du tournesol, tous reconnus officiellement comme agents allergènes potentiels. Quant à la présence du fenugrec, l’appel à la prudence est double puisque cette légumineuse exerce aussi un effet certain sur les îlots de Langerhans relativement à la régulation métabolique de l’insuline.

Et, même si sa composition variée en fait une formule d’entretien organique idéale, rappelez-vous que rien ne presse. La modération étant la meilleure des préventions. On commence toujours par ½ cuillère à thé rase par jour. On peut doubler cette dose quotidienne à chaque semaine selon les besoins et les objectifs visés.

Par exemple, 1 cuillère à thé rase par jour à la deuxième semaine. Deux cuillères à thé rases par jour à la troisième semaine, etc.

Contre-indications
Parce qu’on a déjà retrouvé parmi certaines graines germées, incluant la luzerne, des micro-organismes tels la salmonelle ou l’E. Coli, certains thérapeutes la proscrivent aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. Ceci, dans le but d’éviter de potentielles toxiinfections chez les sujets plus vulnérables que la moyenne.

On conseille habituellement aux personnes atteintes par le lupus érythémateux d’éviter de consommer de grandes quantités de luzerne. Comme la luzerne contient un acide aminé – la L-canavanine – elle pourrait contribuer à aggraver les symptômesde cette maladie.

Ce produit est clairement contre-indiqué chez toute personnequi prend des médicaments anticoagulants.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Super Protéines Végé

Issues de petits pois jaunes du Québec, cultivés selon les méthodes respectueuses de l’environnement sans aucun intrant chimique, germée et déshydratés à très basse température.

Les indispensables protéines
Les protéines sont de grosses molécules assurant une multitude de fonctions au sein de notre organisme. Elles s’occupent, entre autres, de l’entretien et du renouvellement de la plupart de nos tissus organiques tels les muscles et les composants de notre squelette.

Par le biais des aliments ingérés quotidiennement, les protéines sont d’abord partiellement désintégrées à partir de l’estomac mais la majeure partie du travail a lieu dans le duodénum soit la première partie de l’intestin grêle.

Durant leur digestion, les protéines sont divisées en acides aminés. Puis, ces composantes serviront, à leur tour, d’unités de base quant à la construction de nouvelles structures tissulaires.

Protéines végétales
Contrairement à ce que les lobbies de la viande nous ont toujours laissés croire, les protéines complètes sont loin d’être l’apanage exclusif des produits animaux. Bien au contraire, le régime végétalien en est tout aussi bien pourvu. Non seulement les protéines complètes y sont omniprésentes mais tout prouve qu’elles sont de qualité supérieure à celles provenant des produits carnés.

L’idée persistante que les protéines végétales soient incomplètes et qui nécessiteraient par conséquent l’association de céréales et de légumineuses au même repas en est une des plus fausse. Ce mythe propagé par les promoteurs de produits animaux tient ses racines à des pratiques culinaires basées sur une norme tout à fait erronée.

En réalité, il est aujourd’hui prouvé et vérifié qu’une telle association n’est pas nécessaire. Qui plus est, les plus hautes instances en santé publiques reconnaissent que plus on tire nos protéines d’une alimentation de source végétale et moins on éprouve des problèmes de santé.

En réalité, tous les aliments d’origine végétale contiennent une certaine quantité de protéines complètes. Notre stratégie alimentaire doit donc être désormais révisée et structurée sur une alimentation variée d’origine végétale, ses apports en protéines seront alors suffisants en autant que les besoins caloriques de chaque individu soient satisfaits.

À titre comparatif, voici quelques exemples du contenu en protéines d’aliments comportant tous la même quantité de matière comestible, soit 100g.

Fèves 26,1g – Lentilles 25,4g – Haricots 21,7g, Pois cassés 24,6g, Pois chiches 19,3g, Mungos 24,5g, – Poitrine de poulet sans peau 18g – Saumon 16g

Il est aussi important de noter que, pour toute semence, le processus de germination augmente de près d’un tiers leur teneur respective en protéines tout en facilitant leur assimilation.
Comme la germination remplace allègrement le processus de la cuisson, les graines deviennent très digestes et par le fait même procure au foie et au pancréas une période de repos des plus salutaires.

Durant la germination, les protéines sont transformées facilement en acides aminés, les glucides et amidons se divisent spontanément en sucres simples (fructose et glucose) essentiels à l’approvisionnement des mitochondries sans lesquelles il n’aurait aucune production d’énergie et les lipides se métamorphosent, comme par magie, en acides gras. Les nutriments sont donc directement assimilés par l’organisme et le travail de digestion s’en trouve donc grandement facilité.

Nous savons que le processus digestif peut occuper entre 30% et 80% de la totalité de notre énergie nerveuse. Ceci, dépendamment de quoi est constitué ce repas. Plus ce dernier est lourd et complexe, plus l’énergie est sollicitée et plus l’envie à l’endormissement est forte.

Au contraire, plus la composition d’un repas est simple et composée d’aliments hautement digestibles, moins la digestion s’avère préoccupante. Par conséquent, notre conscience demeure totalement alerte et notre énergie, à peine entamée, reste pleinement disponible pour venir à bout des tâches habituelles meublant notre quotidien.

Nous savons qu’une alimentation à prédominance carnée peut fournir certes une quantité suffisante de protéines mais reste pauvre en minéraux, vitamines et antioxydants divers. De même, elles ne contiennent aucune fibre, tant soluble qu’insoluble, si bénéfique à la santé de l’humain.

Rappelons aussi que les protéines animales comportent toujours du cholestérol et des acides gras saturés qui entravent allègrement tout le système cardiovasculaire de l’organisme. De même, la viande contient inévitablement, une foule de médicaments variés, tels les antibiotiques, provenant des vaccinations nécessaires à la salubrité d’un mode d’élevage industriel et intensif tel que nous le connaissons aujourd’hui.

De plus, et comme si ce n’était pas assez, les protéines d’origine animale fournissent, durant le processus de la métabolisation, des précurseurs acides qui conduisent, à moyen terme, à une charge acide chronique qui se généralise dans tout l’organisme.

Cette acidité connait des effets corrosifs sur la plupart de nos tissus et abrège donc la durabilité de tous nos organes tout en réduisant leurs pleines fonctionnalités. De cette désagrégation évolutive naissent la plupart des maladies graves qui alourdissent le bilan de santé publique de nos sociétés riches et modernes.

Pour leur part, les protéines végétales développent, quant à elles, des précurseurs alcalins qui sont favorables au fonctionnement optimal de notre organisme, tant au niveau de sa longévité que de sa fonctionnalité propre.

Et, la biochimie métabolique nous apprend qu’une alimentation strictement végétalienne est composée, à profusion, d’éléments qui ne peuvent qu’être favorables à une santé radieuse et équilibrée.

Ainsi, par exemple, toutes les légumineuses comportent fibres, vitamines et minéraux ainsi qu’une variété d’antioxydants ayant la particularité de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de freiner le développement de la plupart des cancers, de diminuer l’émergence du diabète et de retarder l’avènement de maladies liées au vieillissement telles que provoquées par l’ingestion de protéines animales.

Toutes les études d’envergure traitant de l’alimentation arrivent au même constat : plus les gens ont une alimentation d’origine végétale, meilleure est leur santé et rares sont les maladies qui les assaillent.

Ceci est tellement vrai que des organismes aussi crédibles que l’Organisation Mondiale de la Santé rappellent qu’il est de loin préférable d’adopter une alimentation à prédominance végétale plutôt qu’animale. Ceci, tant pour des raisons de santé de sa population que celle de l’environnement.

On rapporte effectivement que 15 Kg de protéines végétales sont nécessaires à la production d’un seul kilo de bœuf. Que le déboisement mondial soit principalement pratiqué à des fins de production bovine afin d’y satisfaire une demande croissante de la part des pays riches dont l’alimentation est principalement d’origine animale.

Est-il nécessaire de rappeler que plus on déboise, plus on participe à une élévation de la température globale de la planète ? Plus la température s’élève et plus nous témoignons de chambardements climatiques un peu partout sur la planète. Que ces bouleversements subis surviennent là où nous les attendons le moins, sans préférence pour les races et ethnies, sans a priori pour les pays riches ou pauvres.

Non seulement l’alimentation carnée s’avère un véritable gaspillage écologique compromettant le processus même de la vie sur la planète mais de plus, elle génère la plupart des maladies que nous connaissons tous aujourd’hui.

Nous sommes donc tous concernés par ce phénomène où seul l’éveil d’une conscience véritable aboutira à un changement profond et réel sur nos comportements de consommation.

Super Protéines Végé – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 875g de légumineuses germées fraiches pour obtenir 350g de légumineuses germées déshydratées à basse température ?

Vertdemain produit de la poudre de protéines issues de légumineuses germées et déshydratées à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades. Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou des liquides organiques internes présents dans l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est issu exclusivement de légumineuses germées Bio certifiées. Ce qui augmente considérablement leur contenu minéral et vitaminique. Puis, déshydraté à basse température (à moins de 41 degrés centigrade) tous ses attributs s’en trouvent concentrés.

Cette formule est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Posologie suggérée : relative aux besoins protéiniques de chaque personne.

Commencer toujours par de petites doses telles une ½ cuillérée à thé par jour. Ceci afin d’acclimater l’organisme à la gestion de légumineuses.

Cette avancée à pas de loup est principalement dû à la présence d’oligosaccharides qui peuvent produire, au début, ballonnements et flatulences.

Puis, augmenter la dose progressivement au fil du temps selon ses besoins organiques spécifiques ou selon les indications de son entraîneur.

Incorporer dans un smoothie onctueux ou votre jus préféré. Comme son goût est relativement neutre et légèrement sucré, vous pouvez en saupoudrer sur vos salades et/ou sur vos préparations culinaires préférées.

Mieux encore, manger des légumineuses fraîchement germées régulièrement. Essayez-les broyées en guise de tartinade.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.

Poudre de fenugrec germé et déshydraté à basse température.

Le fenugrec compte parmi les plus anciennes plantes médicinales et culinaires de l’histoire de l’humanité.

Tout d’abord employé par les Égyptiens pharaoniques pour embaumer les morts et combattre la fièvre, on y retrouve aussi un papyrus intitulé « Comment transformer un vieillard en jeune homme » dont la recette révèle le fenugrec comme l’élément central de cet élixir de jouvence.

Fort de sa réputation revitalisante, cette semence fut rapidement annexée au registre d’herbes énergétiques employées par les praticiens des plus vieilles médecines au monde telle la médecine traditionnelle chinoise ainsi que la science médicale ayurvédique.

Le fenugrec y est alors défini comme un aliment de nature chaude. C’est-à-dire qu’il dégage une chaleur métabolique importante dans l’organisme, dilate les conduits et active la circulation du sang dans les vaisseaux et celle de l’énergie dans les méridiens.

D’impact alcalinisant sur le Ph de l’organisme, cet aliment nous est d’un grand secours dans la vie de tous les jours. Tant pour son soutien immunitaire que pour un supplément d’énergie très apprécié pendant les changements de saisons ou lors de coups durs que la vie sait très bien nous prodiguer afin de mieux nous forger.

Grand régulateur de l’humeur, le fenugrec est riche en protéines complètes, en glucides et en fibres. Véritable concentré de fer et autres minéraux essentiels, il est aussi très riche en vitamines variées et pauvres en lipides. Un aliment presque parfait, quoi !

Des essais toxicologiques menés sur des animaux indiquent que les graines de fenugrec sont dénuées de toute toxicité et le seul reproche qu’on peut faire à cette semence est sa très haute teneur en fibres qui peut causer, lorsque consommées en trop grandes quantités, des troubles gastro-intestinaux qui sont généralement passagers.

Le fenugrec est d’une aide précieuse à toutes les mamans allaitantes. Sa consommation participe à la production de lait maternel ainsi qu’à sa montée.

Cependant, une attention spéciale est requise pour les femmes enceintes puisque sa consommation peut provoquer des contractions utérines et sa surconsommation pourrait conduire à la fausse-couche ou à l’accouchement prématuré.

Aussi, nous conseillons donc, dans ce cas précis, pour plus de sureté, de s’en abstenir. À moins que la sagefemme et/ou l’herboriste qui assure le suivi de la grossesse vous conseillerait d’en prendre.

Le fenugrec et la fatigue
Connaissez-vous des gens qui sont fatigués ? Saviez-vous que la consommation régulière du fenugrec peut atténuer cette fatigue ? En fait, le fenugrec est reconnu comme un revitalisant majeur depuis fort longtemps. Même les romains en donnaient aux gladiateurs pour leur donner plus de courage, de force et de vigueur lors des combats.

Sa semence est un véritable concentré en fer. Et, quand on sait que le fer est un minéral facilitant le transport de l’oxygène partout dans l’organisme, ce dernier s’en trouve revigoré.

On rapporte même qu’il combat l’anémie par la multiplication des globules rouges qu’il produit. Ces globules rouges sont ceux qui s’occupent du transport de la molécule de fer dans tout l’organisme. Et avec lui, une meilleure oxygénation.

Étant, entre autres, un excellent régulateur de la digestion, il économise donc l’énergie nerveuse nécessaire à sa gestion. Moins d’énergie dépensée, plus d’énergie conservée.

De plus, en décongestionnant le système digestif, il permet la liquéfaction du mucus qui tapisse les muqueuses de l’estomac, des intestins et celui des poumons. Comme ces fonctions sont facilitées, l’énergie circule mieux et à moindre coût énergétique.

Économie supplémentaire d’énergie, donc !

Enfin, le fenugrec est renommé comme un puissant purificateur du sang et des reins en même temps qu’un formidable nettoyant du foie et de la vésicule biliaire. Ainsi, la circulation énergétique des glandes endocrines principales en est facilitée.

Pour toutes ces raisons, le fenugrec est vivement conseillé aux fatigués chroniques, anémiques, chétifs, convalescents et aux dépressifs.

Anabolisant naturel, le fenugrec s’avère un aliment complémentaire de premier ordre pour toutes personnes qui veulent augmenter leur force et leur endurance. Ceci dans le but avoué d’obtenir de meilleures performances sportives, une nette amélioration de la récupération après effort et l’acquisition d’une meilleure densité de la masse musculaire.

Le fenugrec et sa résistance au diabète
Un acide aminé essentiel propre au fenugrec, la 4-hydroxy-isoleucine, substance absente chez les mammifères que nous sommes, stimulerait naturellement la production d’insuline dans l’organisme et jouerait donc un rôle important dans la régulation du taux de sucre sanguin. Ce qui préviendrait, à longue échéance, l’établissement du diabète chez ses consommateurs.

Par ailleurs, notons la haute teneur en fibres du fenugrec qui viendrait aussi expliquer/compléter ce phénomène métabolique.

De récentes recherches démontrent que ces deux mêmes composants joueraient un rôle sans précédent dans la régulation du profil lipidique de l’organisme qui en consomme régulièrement. Ce qui rend le fenugrec encore plus attrayant.

Avertissement. L’automédication en cas de diabète peut entraîner de graves problèmes. Lorsqu’on entreprend un traitement ayant pour effet de modifier son taux de glucose sanguin, il faut surveiller sa glycémie de très près. Il est aussi nécessaire d’avertir son médecin, afin qu’il puisse, au besoin, revoir la posologie des médicaments hypoglycémiants classiques.

Le fenugrec est aussi un anti inflammatoire.
Approuvé par la commission Européenne, le fenugrec est reconnu pour soulager l’inflammation. Comme ses effets sont surtout reconnus pour ses applications topiques et externes, la consommation régulière de fenugrec viendrait jouer un rôle préventif dans le développement de l’inflammation.

Puisque le fenugrec est un fortifiant général, l’athlète pourra être tenté d’augmenter ses performances et c’est à ce niveau préventif que les qualités antiinflammatoires du fenugrec viendront jouer un rôle important dans le développement harmonieux et sans heurts des tissus musculaires.

Le fenugrec et la gestion du cholestérol
D’une part, le fenugrec par son contenu en lécithine émulsifie les surplus de graisses du sang en limitant leur dépôt sur la paroi des artères et par conséquent prévient l’artériosclérose.

Puis, son mucilage (fibres solubles gélatineuses) piège les acides biliaires au niveau des intestins en même temps que ses saponines enrobent les graisses inutiles dérivées au niveau intestinal.

L’ensemble est alors évacué par les selles. Par ce processus donc, le taux de mauvais cholestérol sanguin et des triglycérides s’en trouve régulé. De même, cet enchaînement de réactions métaboliques produit tend à diminuer considérablement la présence des lipides au niveau du foie.

Du même coup et par ricochet, la plupart des problèmes cardiovasculaires reliés à un surplus de mauvais cholestérol et de triglycérides indésirables seront évités.

Le fenugrec et la masse musculaire
De par ses saponines stéroïdiennes, la diosgénine et la yamogénine, le fenugrec est réputé d’être un excellent anabolisant naturel. Et comme ces saponines participent à stimuler le fonctionnement optimal des glandes endocrines, l’organisme se trouve alors à son meilleur.

Par conséquent, le rendement métabolique étant à son faîte, une plus grande quantité de travail pourra lui être demandé. Et ce travail sera exécuté avec joie et empressement.
Ainsi, après une séance d’efforts intenses, l’organisme va chercher à rapidement reconstruire ses réserves de glycogène. Or, le fenugrec semble vouloir optimiser cette synthèse de glycogène tout en améliorant la riposte anabolique.

Comme le fenugrec participe aussi à une meilleure synthèse du cholestérol et une régulation des sucres sanguins, le muscle n’aura pas d’autres choix que de se densifier. Ainsi, la silhouette du corps s’affinera tout en devenant plus lourd.

C’est ce processus métabolique mal compris qui a faussement fait du fenugrec un aliment grossissant.

Ayant naturellement besoin de plus de combustible pour maintenir le rythme, l’organisme connaîtra alors une saine augmentation de son appétit. Tout en gardant le système digestif des plus performants, la synthèse des protéines se fera donc plus efficacement : les muscles seront alors mieux nourris et accepteront des charges de plus en plus lourdes.
La trajectoire ainsi tracée, les performances pourront continuer d’évoluer sans cesse.

Ceci à condition de garder la discipline et la ténacité propre à maintenir l’élan de ce processus évolutif. Et, accessoirement, le fenugrec pourra maintenir efficacement cet effort sans cesse grandissant seulement si la quantité ingérée demeure proportionnelle à cette même courbe évolutive.

Le fenugrec et l’immunité
Par ses propriétés tonifiantes, le fenugrec est reconnu pour combattre les infections et les inflammations provoquées par des facteurs pathogènes, tant de de provenance internes qu’externes. Au combat, il a toujours été consommé pour sa réputation à soigner les blessures cutanées et à soulager les douleurs névralgiques/rhumatismales propres au maniement des armes.

Riche en protéines pour la construction des tissus et des muscles, il est aussi bien pourvu en sucres pour fournir l’énergie nécessaire à cette construction cellulaire.

Le fenugrec et la libido
Selon Katharine Clark, éducatrice en santé nouvelle au Centre Hippocrate de Floride, le fenugrec germé connaît un impact impressionnant sur la sexualité des gens. Voyons comment :

Tout d’abord, le fenugrec germé adoucit l’haleine en la parfumant de son odeur caractéristique. Ce qui apporte un stimulus supplémentaire lors des échanges de souffles (technique préliminaire stimulant le feu et le désir sexuel telle qu’enseignée par le yoga tantrique) entre les partenaires.

Puis, la consommation régulière du fenugrec germé produit un parfum, ressemblant à celui d’un « sirop d’érable épicé », qui est excrété par les pores de peau de celui ou celle s’en nourrissant.

Ces deux réactions biochimiques sont à elles seules suffisantes pour se rendre attrayant l’un à l’autre et à stimuler la montée ainsi que la circulation de l’énergie sexuelle dans tout l’organisme.

De même, la consommation régulière du fenugrec germé stimule la production de DHEA, une hormone anti vieillissement que le corps produit à partir du cholestérol. Chez les hommes, cette hormone est ensuite transformée en testostérone tandis qu’elle se métamorphose en œstrogène chez la femme.

À cela, ajoutons la présence de saponines stéroïdiennes (diosgénine et la yamogénine) propres au fenugrec qui participent très efficacement au fonctionnement optimal des hormones sexuelles.

Ainsi, comme l’organisme se retrouve en surproduction d’hormones respectives au sexe de l’individu, le corps tend alors à exulter physiquement ce surplus.

D’où la réputation du fenugrec d’être aphrodisiaque pour les personnes des deux sexes.

Pur Fenugrec Bio – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 1,500g de fenugrec germé frais pour obtenir 150g de fenugrec germé déshydraté à basse température ?

Vertdemain produit de la poudre de fenugrec germé déshydraté à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades. Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou d’autres liquides organiques internes de l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est issu exclusivement de semences de fenugrec bio certifiées. Leur germination augmente considérablement son contenu minéral et vitaminique. Puis, déshydraté à basse température (à moins de 41 degrés centigrade), tous ses attributs s’en trouvent concentrés.

Ce produit est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Notons que la saveur du fenugrec germé et déshydraté est très amère. Et quoiqu’avec l’habitude d’en prendre, son goût s’adoucit et devient relativement sucré, il vaut mieux le prendre dans un smoothie afin d’y camoufler cet arôme caractéristique.

Posologie suggérée : Au début, nous recommandons la prudence et toujours une consommation modérée. Ceci afin que l’organisme puisse s’accoutumer aux changements provoqués par l’intégration de cet aliment dans votre alimentation quotidienne.

Pour tous ceux et celles concerné(e)(s) par le diabète et/ou l’hypoglycémie, une extrême prudence est de mise. Idéalement, ces personnes devraient consulter leurs médecins traitant avant de consommer ce produit.

Ceci, tant au niveau d’une réaction allergique potentielle (le fenugrec, étant une légumineuse, fait partie de la famille de l’arachide) qu’au niveau d’une réaction spontanée des îlots de Langerhans relative à la régulation métabolique de l’insuline.

Rappelez-vous que rien ne presse. La modération étant la meilleure des préventions. On commence toujours par ½ cuillère à thé rase par jour. On peut doubler cette dose quotidienne à chaque semaine selon les besoins et les objectifs visés.

Par exemple, 1 cuillère à thé rase par jour à la deuxième semaine. Deux cuillères à thé rases par jour à la troisième semaine, etc.

Cependant, il est essentiel de savoir qu’un dosage quotidien égal ou supérieur à 10g par jour sur une longue période de temps (pendant plusieurs mois) risque de stimuler l’organisme d’une telle façon que la sexualité pourrait prendre une place plus que prépondérante dans la vie de tous les jours.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.