Pour en savoir plus sur le Fenugrec germé déshydraté…

Poudre de fenugrec germé et déshydraté à basse température.

Le fenugrec compte parmi les plus anciennes plantes médicinales et culinaires de l’histoire de l’humanité.

Tout d’abord employé par les Égyptiens pharaoniques pour embaumer les morts et combattre la fièvre, on y retrouve aussi un papyrus intitulé « Comment transformer un vieillard en jeune homme » dont la recette révèle le fenugrec comme l’élément central de cet élixir de jouvence.

Fort de sa réputation revitalisante, cette semence fut rapidement annexée au registre d’herbes énergétiques employées par les praticiens des plus vieilles médecines au monde telle la médecine traditionnelle chinoise ainsi que la science médicale ayurvédique.

Le fenugrec y est alors défini comme un aliment de nature chaude. C’est-à-dire qu’il dégage une chaleur métabolique importante dans l’organisme, dilate les conduits et active la circulation du sang dans les vaisseaux et celle de l’énergie dans les méridiens.

D’impact alcalinisant sur le Ph de l’organisme, cet aliment nous est d’un grand secours dans la vie de tous les jours. Tant pour son soutien immunitaire que pour un supplément d’énergie très apprécié pendant les changements de saisons ou lors de coups durs que la vie sait très bien nous prodiguer afin de mieux nous forger.

Grand régulateur de l’humeur, le fenugrec est riche en protéines complètes, en glucides et en fibres. Véritable concentré de fer et autres minéraux essentiels, il est aussi très riche en vitamines variées et pauvres en lipides. Un aliment presque parfait, quoi !

Des essais toxicologiques menés sur des animaux indiquent que les graines de fenugrec sont dénuées de toute toxicité et le seul reproche qu’on peut faire à cette semence est sa très haute teneur en fibres qui peut causer, lorsque consommées en trop grandes quantités, des troubles gastro-intestinaux qui sont généralement passagers.

Le fenugrec est d’une aide précieuse à toutes les mamans allaitantes. Sa consommation participe à la production de lait maternel ainsi qu’à sa montée.

Cependant, une attention spéciale est requise pour les femmes enceintes puisque sa consommation peut provoquer des contractions utérines et sa surconsommation pourrait conduire à la fausse-couche ou à l’accouchement prématuré.

Aussi, nous conseillons donc, dans ce cas précis, pour plus de sureté, de s’en abstenir. À moins que la sagefemme et/ou l’herboriste qui assure le suivi de la grossesse vous conseillerait d’en prendre.

Le fenugrec et la fatigue
Connaissez-vous des gens qui sont fatigués ? Saviez-vous que la consommation régulière du fenugrec peut atténuer cette fatigue ? En fait, le fenugrec est reconnu comme un revitalisant majeur depuis fort longtemps. Même les romains en donnaient aux gladiateurs pour leur donner plus de courage, de force et de vigueur lors des combats.

Sa semence est un véritable concentré en fer. Et, quand on sait que le fer est un minéral facilitant le transport de l’oxygène partout dans l’organisme, ce dernier s’en trouve revigoré.

On rapporte même qu’il combat l’anémie par la multiplication des globules rouges qu’il produit. Ces globules rouges sont ceux qui s’occupent du transport de la molécule de fer dans tout l’organisme. Et avec lui, une meilleure oxygénation.

Étant, entre autres, un excellent régulateur de la digestion, il économise donc l’énergie nerveuse nécessaire à sa gestion. Moins d’énergie dépensée, plus d’énergie conservée.

De plus, en décongestionnant le système digestif, il permet la liquéfaction du mucus qui tapisse les muqueuses de l’estomac, des intestins et celui des poumons. Comme ces fonctions sont facilitées, l’énergie circule mieux et à moindre coût énergétique.

Économie supplémentaire d’énergie, donc !

Enfin, le fenugrec est renommé comme un puissant purificateur du sang et des reins en même temps qu’un formidable nettoyant du foie et de la vésicule biliaire. Ainsi, la circulation énergétique des glandes endocrines principales en est facilitée.

Pour toutes ces raisons, le fenugrec est vivement conseillé aux fatigués chroniques, anémiques, chétifs, convalescents et aux dépressifs.

Anabolisant naturel, le fenugrec s’avère un aliment complémentaire de premier ordre pour toutes personnes qui veulent augmenter leur force et leur endurance. Ceci dans le but avoué d’obtenir de meilleures performances sportives, une nette amélioration de la récupération après effort et l’acquisition d’une meilleure densité de la masse musculaire.

Le fenugrec et sa résistance au diabète
Un acide aminé essentiel propre au fenugrec, la 4-hydroxy-isoleucine, substance absente chez les mammifères que nous sommes, stimulerait naturellement la production d’insuline dans l’organisme et jouerait donc un rôle important dans la régulation du taux de sucre sanguin. Ce qui préviendrait, à longue échéance, l’établissement du diabète chez ses consommateurs.

Par ailleurs, notons la haute teneur en fibres du fenugrec qui viendrait aussi expliquer/compléter ce phénomène métabolique.

De récentes recherches démontrent que ces deux mêmes composants joueraient un rôle sans précédent dans la régulation du profil lipidique de l’organisme qui en consomme régulièrement. Ce qui rend le fenugrec encore plus attrayant.

Avertissement. L’automédication en cas de diabète peut entraîner de graves problèmes. Lorsqu’on entreprend un traitement ayant pour effet de modifier son taux de glucose sanguin, il faut surveiller sa glycémie de très près. Il est aussi nécessaire d’avertir son médecin, afin qu’il puisse, au besoin, revoir la posologie des médicaments hypoglycémiants classiques.

Le fenugrec est aussi un anti inflammatoire.
Approuvé par la commission Européenne, le fenugrec est reconnu pour soulager l’inflammation. Comme ses effets sont surtout reconnus pour ses applications topiques et externes, la consommation régulière de fenugrec viendrait jouer un rôle préventif dans le développement de l’inflammation.

Puisque le fenugrec est un fortifiant général, l’athlète pourra être tenté d’augmenter ses performances et c’est à ce niveau préventif que les qualités antiinflammatoires du fenugrec viendront jouer un rôle important dans le développement harmonieux et sans heurts des tissus musculaires.

Le fenugrec et la gestion du cholestérol
D’une part, le fenugrec par son contenu en lécithine émulsifie les surplus de graisses du sang en limitant leur dépôt sur la paroi des artères et par conséquent prévient l’artériosclérose.

Puis, son mucilage (fibres solubles gélatineuses) piège les acides biliaires au niveau des intestins en même temps que ses saponines enrobent les graisses inutiles dérivées au niveau intestinal.

L’ensemble est alors évacué par les selles. Par ce processus donc, le taux de mauvais cholestérol sanguin et des triglycérides s’en trouve régulé. De même, cet enchaînement de réactions métaboliques produit tend à diminuer considérablement la présence des lipides au niveau du foie.

Du même coup et par ricochet, la plupart des problèmes cardiovasculaires reliés à un surplus de mauvais cholestérol et de triglycérides indésirables seront évités.

Le fenugrec et la masse musculaire
De par ses saponines stéroïdiennes, la diosgénine et la yamogénine, le fenugrec est réputé d’être un excellent anabolisant naturel. Et comme ces saponines participent à stimuler le fonctionnement optimal des glandes endocrines, l’organisme se trouve alors à son meilleur.

Par conséquent, le rendement métabolique étant à son faîte, une plus grande quantité de travail pourra lui être demandé. Et ce travail sera exécuté avec joie et empressement.
Ainsi, après une séance d’efforts intenses, l’organisme va chercher à rapidement reconstruire ses réserves de glycogène. Or, le fenugrec semble vouloir optimiser cette synthèse de glycogène tout en améliorant la riposte anabolique.

Comme le fenugrec participe aussi à une meilleure synthèse du cholestérol et une régulation des sucres sanguins, le muscle n’aura pas d’autres choix que de se densifier. Ainsi, la silhouette du corps s’affinera tout en devenant plus lourd.

C’est ce processus métabolique mal compris qui a faussement fait du fenugrec un aliment grossissant.

Ayant naturellement besoin de plus de combustible pour maintenir le rythme, l’organisme connaîtra alors une saine augmentation de son appétit. Tout en gardant le système digestif des plus performants, la synthèse des protéines se fera donc plus efficacement : les muscles seront alors mieux nourris et accepteront des charges de plus en plus lourdes.
La trajectoire ainsi tracée, les performances pourront continuer d’évoluer sans cesse.

Ceci à condition de garder la discipline et la ténacité propre à maintenir l’élan de ce processus évolutif. Et, accessoirement, le fenugrec pourra maintenir efficacement cet effort sans cesse grandissant seulement si la quantité ingérée demeure proportionnelle à cette même courbe évolutive.

Le fenugrec et l’immunité
Par ses propriétés tonifiantes, le fenugrec est reconnu pour combattre les infections et les inflammations provoquées par des facteurs pathogènes, tant de de provenance internes qu’externes. Au combat, il a toujours été consommé pour sa réputation à soigner les blessures cutanées et à soulager les douleurs névralgiques/rhumatismales propres au maniement des armes.

Riche en protéines pour la construction des tissus et des muscles, il est aussi bien pourvu en sucres pour fournir l’énergie nécessaire à cette construction cellulaire.

Le fenugrec et la libido
Selon Katharine Clark, éducatrice en santé nouvelle au Centre Hippocrate de Floride, le fenugrec germé connaît un impact impressionnant sur la sexualité des gens. Voyons comment :

Tout d’abord, le fenugrec germé adoucit l’haleine en la parfumant de son odeur caractéristique. Ce qui apporte un stimulus supplémentaire lors des échanges de souffles (technique préliminaire stimulant le feu et le désir sexuel telle qu’enseignée par le yoga tantrique) entre les partenaires.

Puis, la consommation régulière du fenugrec germé produit un parfum, ressemblant à celui d’un « sirop d’érable épicé », qui est excrété par les pores de peau de celui ou celle s’en nourrissant.

Ces deux réactions biochimiques sont à elles seules suffisantes pour se rendre attrayant l’un à l’autre et à stimuler la montée ainsi que la circulation de l’énergie sexuelle dans tout l’organisme.

De même, la consommation régulière du fenugrec germé stimule la production de DHEA, une hormone anti vieillissement que le corps produit à partir du cholestérol. Chez les hommes, cette hormone est ensuite transformée en testostérone tandis qu’elle se métamorphose en œstrogène chez la femme.

À cela, ajoutons la présence de saponines stéroïdiennes (diosgénine et la yamogénine) propres au fenugrec qui participent très efficacement au fonctionnement optimal des hormones sexuelles.

Ainsi, comme l’organisme se retrouve en surproduction d’hormones respectives au sexe de l’individu, le corps tend alors à exulter physiquement ce surplus.

D’où la réputation du fenugrec d’être aphrodisiaque pour les personnes des deux sexes.

Pur Fenugrec Bio – Le produit

Saviez-vous qu’il faut au moins 1,500g de fenugrec germé frais pour obtenir 150g de fenugrec germé déshydraté à basse température ?

Vertdemain produit de la poudre de fenugrec germé déshydraté à une température inférieure ou égale à 41 degrés centigrades. Par conséquent, son contenu en enzymes, vitamines et autres substances bénéfiques à la santé demeure intact et redevient actif au simple contact de la salive ou d’autres liquides organiques internes de l’organisme.

Ingrédients : Ce produit est issu exclusivement de semences de fenugrec bio certifiées. Leur germination augmente considérablement son contenu minéral et vitaminique. Puis, déshydraté à basse température (à moins de 41 degrés centigrade), tous ses attributs s’en trouvent concentrés.

Ce produit est compatible avec toutes les diètes hypotoxiques connues puisqu’elles ne contiennent pas de gluten.

Notons que la saveur du fenugrec germé et déshydraté est très amère. Et quoiqu’avec l’habitude d’en prendre, son goût s’adoucit et devient relativement sucré, il vaut mieux le prendre dans un smoothie afin d’y camoufler cet arôme caractéristique.

Posologie suggérée : Au début, nous recommandons la prudence et toujours une consommation modérée. Ceci afin que l’organisme puisse s’accoutumer aux changements provoqués par l’intégration de cet aliment dans votre alimentation quotidienne.

Pour tous ceux et celles concerné(e)(s) par le diabète et/ou l’hypoglycémie, une extrême prudence est de mise. Idéalement, ces personnes devraient consulter leurs médecins traitant avant de consommer ce produit.

Ceci, tant au niveau d’une réaction allergique potentielle (le fenugrec, étant une légumineuse, fait partie de la famille de l’arachide) qu’au niveau d’une réaction spontanée des îlots de Langerhans relative à la régulation métabolique de l’insuline.

Rappelez-vous que rien ne presse. La modération étant la meilleure des préventions. On commence toujours par ½ cuillère à thé rase par jour. On peut doubler cette dose quotidienne à chaque semaine selon les besoins et les objectifs visés.

Par exemple, 1 cuillère à thé rase par jour à la deuxième semaine. Deux cuillères à thé rases par jour à la troisième semaine, etc.

Cependant, il est essentiel de savoir qu’un dosage quotidien égal ou supérieur à 10g par jour sur une longue période de temps (pendant plusieurs mois) risque de stimuler l’organisme d’une telle façon que la sexualité pourrait prendre une place plus que prépondérante dans la vie de tous les jours.

Alerte aux allergies !
Comme toutes nos semences sont germées et déshydratées dans un même espace destiné à la transformation, il est possible que nos produits déshydratés puissent renfermer d’infinitésimales traces de germinations déshydratées suivantes : Fenugrec, Brocoli, Luzerne, Trèfle rouge, Roquette, Légumineuses variées, Lentilles, Féverole ainsi que de Jeunes pousses de Tournesol et de Sarrasin.

Par conséquent, quiconque réagit négativement ou connait une ou des réactions allergiques envers un ou plusieurs de ces aliments, il serait alors préférable de s’abstenir de consommer n’importe quel de ces produits déshydratés que nous proposons.

ATTENTION !
Ce produit n’est pas un médicament et en aucun cas ne doit être considéré comme tel.

La poudre de féveroles germées déshydratée n’est qu’un aliment extrêmement riche en nutriments de toutes sortes. Toute son intégralité a été conservée afin que son action naturellement synergique puisse opérer significativement. Ceci, tel que la nature l’a conçue et développée.

Par conséquent, nous n’encourageons personne à pratiquer l’autodiagnostic ainsi que l’automédication. Bien au contraire, nous vous suggérons fortement de consulter un thérapeute de la santé de votre choix qui saura vous guider, par son avis professionnel, sur la voie de la santé et de l’équilibre.

Et, plutôt deux fois qu’une, nous vous encourageons fortement à toujours rechercher un double avis thérapeutique. Idéalement, les avis seront fournis par deux thérapeutes dont les champs d’expertise respectifs de chacun seront différents mais complémentaires l’un de l’autre. Ceci, afin d’écarter tout doute possible sur le sujet et de pouvoir agir selon un choix des plus éclairé.

Ce produit est certifié biologique par Québec Vrai.

Saviez-vous que l’alimentation peut prévenir la plupart des maladies connues ?

Rappelons que la plupart des maladies dégénératives tel le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète et la maladie de Parkinson se retrouvent toutes en tête de liste du triste palmarès des maladies les plus mortelles au Canada de même qu’en Amérique du nord.

La bonne nouvelle, c’est qu’une alimentation principalement d’origine végétale et si possible crue composée de jeunes pousses, germinations, fruits et légumes, comprenant chou et brocolis en quantité, ainsi qu’une consommation régulière de légumineuses variées et des produits céréaliers peu transformés peut prévenir l’émergence de ces maladies modernes telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Cette réalité est encore plus vraie si cette alimentation variée principalement d’origine végétale fait partie intégrante d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Bien dormir, se détendre et faire de l’exercice modéré régulièrement font partie de cette hygiène.
Puis, entretenir une relation harmonieuse avec les autres tout en y développant une bonne dose d’humour vient boucler la boucle d’éléments essentiels à une vie simple et joyeuse que nous méritons tous d’avoir.